VirtualBox - Comprendre et configurer les paramètres de ses machines virtuelles sous VirtualBox

Page 1 / 2

Une fois que vous avez créé une machine virtuelle grâce à VirtualBox, vous pourrez modifier de nombreux paramètres et notamment :

  • ajouter des disques durs virtuels
  • gérer les cartes réseaux virtuelles de celle-ci
  • ajouter des dossiers partagés
  • etc.
  1. Général
  2. Système
  3. Affichage
  4. Stockage
  5. Son
  6. Réseau
  7. Ports séries
  8. USB
  9. Dossiers partagés
  10. Interface utilisateur

1. Général

Dans l'onglet Basic, vous pourrez :

  • renommer votre machine virtuelle
  • changer le type et la version du système d'exploitation qui y est installé

Dans l'onglet "Avancé", vous pourrez notamment choisir le dossier où seront stockés les instantanés (snapshots).

Mais aussi :

  • activer ou désactiver le partage du presse-papier entre la machine hôte et les machines virtuelles (dans un sens ou dans les 2).
  • activer ou désactiver le glisser-déposer entre la machine hôte et la machine virtuelle. De quoi copier facilement des fichiers de la machine physique vers la machine virtuelle (et inversément).

Dans l'onglet "Description", vous pourrez indiquer des notes si vous le souhaitez.

Dans l'onglet "Chiffrement", vous pourrez activer le chiffrement de la machine virtuelle et utiliser un mot de passe pour pouvoir la réutiliser.
Dans ce cas, le disque dur virtuel sera chiffré pour protéger les données qu'il contient.

2. Système

Dans l'onglet "Carte mère", vous trouverez des informations intéressantes.
En effet, vous pourrez :

  • changer la quantité de mémoire vive (RAM) allouée à votre machine virtuelle.
  • changer l'ordre de démarrage. (L'option "Réseau" sert principalement à démarrer votre VM grâce à un serveur PXE.)
  • changer le chipset. Notez que l'émulation du chipset ICH9 est expérimentale et est utile uniquement pour les machines virtuelles avec Mac OS X en OS invité.
  • activer ou désactiver l'EFI (pour Windows 7, 8, 8.1 ou 10, par exemple)
  • utiliser une horloge interne en UTC ou non. L'activation de cette option est utile uniquement pour les systèmes Unix.
  • etc.

Dans l'onglet "Processeur", vous pourrez :

  • allouer 1 ou plusieurs coeurs de processeur à cette machine virtuelle
  • allouer 100% des ressources de votre PC physique ou seulement une partie.
  • activer la PAE/NX (Physical Address Extension) pour pouvoir utiliser + de 4 Go de RAM avec un OS 32 bits (x86).

Dans l'onglet "Accélération", vous pourrez :

  • choisir le type de virtualisation à utiliser
  • activer la virtualisation matérielle "Intel VT-x/AMD-V" pour pouvoir virtualiser un serveur de virtualisation comme VMware ESXi ou Citrix XenServer, par exemple.
  • activer la pagination imbriquée pour améliorer les performances de votre machine virtuelle si votre processeur supporte la pagination imbriquée (AMD-V) ou l'EPT - Extended Page Table (Intel VT-x).

3. Affichage

Dans l'onglet "Ecran" de la section "Affichage", vous pourrez :

  • activer ou non l'accélération 2D et 3D (ce qui est notamment nécessaire pour pouvoir activer l'interface aero de Windows 7)
  • allouer plus ou moins de mémoire vidéo à votre machine virtuelle (si vous activez la 2D et la 3D, vous aurez besoin d'au moins 128 Mo)
  • choisir le nombre d'écrans à supporter dans la machine virtuelle

Dans l'onglet "Bureau à distance", vous pourrez activer le bureau à distance grâce au protocole VRDP (VirtualBox RDP).
Grâce à cette fonctionnalité, vous pourrez contrôler accéder à distance au bureau d'une machine VirtualBox.

Contrairement à VMware Workstation qui ne permet plus de le faire, VirtualBox vous permet toujours d'enregistrer l'écran (ainsi que la sortie audio) d'une machine virtuelle.
Ce qui est plutôt pratique pour faire de petits tutoriels vidéos, ...