Transférer un domaine en .net de LWS.FR vers OVH

Page 2 / 2

Un peu plus tard, vous recevrez un mail "Domain Transfer Request for [nom de votre domaine]" en anglais de votre ancien prestataire (LWS dans notre cas) avec un lien sur lequel vous devrez cliquer pour autoriser ou refuser le transfert de votre domaine.

Vous serez redirigé vers un site un peu "bizarre" où vous devrez sélectionner l'option "I Approve - Please transfer [nom du domaine] ...", puis cliquer sur le bouton "SUBMIT".

Le message "Thank you, your response to this request has been recorded" s'affichera.
Vous pouvez quitter cette page.

Plusieurs jours plus tard, vous recevrez un mail "Transfert entrant du domaine" de la part du nouveau prestataire (OVH dans ce cas-ci).

Si le transfert s'est bien passé, OVH vous indiquera que leurs robots viennent de transférer votre domaine.

Le transfert de votre domaine entrainera aussi la vérification obligatoire des adresses e-mail des différents contacts de votre domaine.
Ceci est une obligation venant de l'ICANN et OVH n'échappe pas à cette règle.

Cliquez simplement sur le lien fourni dans le mail pour confirmer votre adresse e-mail.

Une fois que vous aurez cliqué sur ce lien, vous verrez le message suivant s'afficher :

Plain Text

L'adresse e-mail xxxxxx@xxxxxxx.xxx a bien été approuvée.

Dans la section "Domaines - Opérations en cours" de votre manager OVH, vous verrez que la vérification des contacts est terminée.

Dans votre manager OVH, sélectionnez votre domaine dans la partie "Domaines" et vérifiez que la protection contre le transfert est activée.

Ensuite, profitez-en pour activer le service OwO pour masquer votre adresse e-mail dans le whois de votre domaine et éviter de recevoir des spams sur votre adresse e-mail.
De plus, si vous y avez droit, activez aussi la "Délégation Sécurisée - DNSSEC" sur votre domaine. C'est gratuit et ça évite que des pirates ne redirigent vos visiteurs sur un faux site.

Comme indiqué précédemment :

  • l'activation de la protection contre le transfert évitera que quelqu'un vole votre domaine et vous pourrez le vérifier dans le whois de votre domaine grâce à l'option "Domain Status: clientTransfertProhibited".
  • votre adresse e-mail sera masquée grâce au service gratuit OwO d'OVH. D'où l'apparition d'une adresse e-mail un peu bizarre terminant par "@q.o-w-o.info".