Comment sauvegarder ses données et présentation de FreeFileSync

Page 1 / 2

Actuellement, nous utilisons de plus en plus de sites web, de programmes, ... et nous stockons de plus en plus de fichiers sur nos disques durs.
Une partie d'entre eux est très importante pour la plupart d'entre vous et c'est encore plus le cas pour les programmeurs, les développeurs, ... En effet, la perte d'un code source d'un programme ou d'un site peut être catastrophique pour son auteur. Il est donc primordial de faire une sauvegarde de ces données pour en avoir une copie en cas de problème avec votre disque dur ou votre ordinateur ou en cas de vol.

Dans cet article, nous allons vous expliquer comment sauvegarder vos données et quels problèmes pourraient survenir si vous n'utilisez pas de logiciel de sauvegarde.
Dans la suite de l'article, nous vous présenterons donc FreeFileSync qui est un programme de sauvegarde gratuit, open-source, très performant, très souple et multiplateforme (compatible avec Windows, Linux, Mac, ...).
En effet, grâce à FreeFileSync, vous pourrez sauvegarder vos données plus rapidement et intelligemment.

  1. Problématiques d'une sauvegarde classique
  2. Comment sauvegarder ses données ? Dans quel sens ?
  3. Téléchargement de FreeFileSync
  4. Fonctionnalités proposées par FreeFileSync
    1. Les fichiers de configuration
    2. Supports de destination supportés
    3. Techniques de comparaison
    4. Les filtres
    5. Techniques de synchronisation
      1. Sens supportés
      2. Suppression des fichiers
      3. Gestion des versions de fichiers
    6. Autres avantages
    7. Synchronisation automatique
    8. Bonus : exemple d'utilisation

1. Problématiques d'une sauvegarde classique

Lorsque vous voulez faire une sauvegarde de vos données sans utiliser de programme, il y a plusieurs problèmes qui apparaissent avec le temps.
En effet, la plupart des gens ont tendance à faire un copier/coller des fichiers et/ou dossiers qu'ils veulent sauvegarder vers un disque dur externe ou autre.
Ce qui pose problème, car :

  • les anciens fichiers/dossiers qui ont été supprimés entre temps ne le seront pas dans la sauvegarde. Du coup, la sauvegarde prend de plus en plus de place inutilement.
    Et si vous le faites avec les codes sources d'un programme et/ou d'un site web, cela risque de poser problème lorsque vous voudrez restaurer la sauvegarde.
  • le système d'exploitation (Windows, Linux, Mac OS X, ...) va réécrire TOUTES les données sur le disque de destination (disque dur externe, clé USB, ...). Ce qui prend beaucoup plus de temps et surtout ce qui abîme beaucoup plus votre support externe. En effet, si on prend l'exemple de la mémoire flash présente dans les clés USB et les SSD, il faut savoir que les puces de mémoires flash ont un nombre de lectures/écriture limité (assez pour en profiter pendant des années, mais ici vous réduisez ce temps inutilement à chaque sauvegarde).
  • c'est contraignant et risqué : en effet, si vous souhaitez sauvegarder vos données régulièrement, vous en aurez vite marre de faire des copier/coller à répétition. Et c'est risqué, car si vous vous trompez de sens un jour, cela risque de provoquer un effacement de vos dernières modifications. Ce qui est un cauchemar pour les programmeurs, surtout si le code effacé était compliqué à écrire.
  • ce n'est pas souple. Pas de filtre, ...

Bref, tout ça pour dire que les logiciels de sauvegardes sont primordiaux pour sauvegarder correctement et intelligemment vos données en préservant vos supports externes, ...

2. Comment sauvegarder ses données ? Dans quel sens ?

En voilà une bonne question.
En effet, il y a différents moyens pour sauvegarder ses données et différents sens.
De plus, vous voudrez peut-être ignorer certains dossiers et/ou fichiers. Pour cela, il existe la notion de filtres.

2.1. Les différents moyens

A l'heure actuelle, il y a plusieurs moyens de sauvegarder ses données et en tant qu'utilisateur lambda, vous avez notamment :

  • la sauvegarde vers un support externe : une clé USB, un disque dur externe, ...
  • la sauvegarde vers un emplacement réseau : un partage réseau (que ce soit sous Windows, Linux ou autre), un NAS, ...
  • la sauvegarde dans le cloud grâce à Google Drive, Dropbox, Hubic, ...

Chaque type de sauvegarde a ses avantages et ses inconvénients comme nous l'expliquons au point "Faire des sauvegardes de vos données" de notre article "Se protéger contre les virus, les pirates et les pièges présents sur Internet".

2.2. Les sens possibles

Lorsque l'on veut sauvegarder des données, il y a plusieurs sens possibles :

  • source vers destination (sauvegarde)
  • destination vers source (restauration)
  • ou les 2 en même temps (synchronisation)

En fonction des données à sauvegarder et l'utilisation que vous ferez de cette sauvegarde, vous choisirez l'une ou l'autre solution.
Néanmoins, comme FreeFileSync est très souple, vous pourrez aussi choisir plusieurs sens pour une seule sauvegarde.

En effet, pour chaque dossier à synchroniser, vous pourrez notamment choisir tel ou tel sens de synchronisation.

2.3. Les filtres

Il s'agit d'expressions avec des caractères spéciaux tels que le * qui signifie "n'importe quel caractère" et qui vous permettent ainsi d'ignorer certains sous-dossiers et/ou fichiers lorsque vous lancerez la sauvegarde de vos données.